Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : stevedollar.com -/- Vitrine d'une opinion libre
  • stevedollar.com -/- Vitrine d'une opinion libre
  • : Équipe de jeunes diplômés Camerounais, sensibles aux diverses évolutions dans notre pays et dans le monde.Ce site est la vitrine de nos opinions et des sujets qui retiennent notre attention et qui sont soumis à votre appréciation.Alors exprimez-vous!!
  • Contact

PlayList

Recherche

Tableau de Visite

Il y a    personne(s) sur ce blog

Compteur visiteurs

  personnes
ont déjà visité ce site
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 15:44
Un Concours direct pour le Recrutement des Commis de Greffe est lancé par le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Adminitrative du Cameroun au bénéfice du MINJUSTICE.

-/- Date d'ouverture du concours         :              21/05/2009
-/- Filières                                                 :              Commis de Greffe
-/- Places mis en disposition               :              240
-/- Date limite de dépôts de dossiers :              04/09/2009
-/- Date de déroulement du concours :              03 /10/2009
-/-Observations: Recrutement pour le compte du MINJUSTICE

bien vouloir passez le message à vos proches pouvant être concernés.
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 15:32
Un Concours direct pour le Recrutement Greffiers Adjoints est lancé par le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Adminitrative du Cameroun au bénéfice du MINJUSTICE.

-/- Date d'ouverture du concours         :              21/05/2009
-/- Filières                                                 :              Greffiers Adjoints
-/- Places mis en disposition               :              200
-/- Date limite de dépôts de dossiers :              21/08/2009
-/- Date de déroulement du concours :              19 /09/2009
-/-Observations: Recrutement pour le compte du MINJUSTICE

bien vouloir passez le message à vos proches pouvant être concernés.
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 10:30
Un concours pour le Recrutement d'élèves Ingénieurs des Travaux des Eaux et Forêts est lancé par le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Adminitrative du Cameroun.

-/- Date d'ouverture du concours         :              22/06/2009
-/- Filières                                                 :              ITEF
-/- Places mis en disposition               :              40
-/- Date limite de dépôts de dossiers :              22/07/2009
-/- Date de déroulement du concours :              22 et 23/08/2009

-/-Observations: Formation conduite par la FASA ou l'ENEF concertations préalables  MINFOPRA/MINESUP
   MINFOF/FASA/ENEF

bien vouloir passez le message à vos proches pouvant être concernés.
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 13:49
L'équipe de la rédaction de Stevedollar.com dans un souci de joindre sa pierre à l'édifice du gouvernement dans sa lutte contre le chômage des jeunes diplômés Camerounais, a décidé de produire un article mensuel faisant état du ou des concours lancés par la Fonction Publique sur le mois en cours.

Pour le compte du mois de Juin, le MINFOPRA  à ouvert le Concours selon le tableau suivant:

Concours Arrêté
portant

 ouverture
du concours
Filières Places
mises
en
compétition
date de déroulement
du concours
date limite
de depôt
de dossier
de candidature
obsv.
Concours
de formation
pour le
recrutement
d'élèves
à l'INJS
(PEPS,
PAEPS,
CPJA, CJA )
19/05/09  PEPS   80 épreuve
Physique
18 et
19/07/09 ;
19/06/09  
PAEPS 100
CPJA 90 épreuve
écrite
22 et
23/07/09
CJA 80
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 12:53

Histoire de faux diplômes pour la contractualisation de fonctionnaires Camerounais








    La présidence de la République et le ministère des Finances possèdent le plus gros effectif. Le communiqué de presse publié à l'issue du dernier conseil de cabinet, tenu le 30 avril dernier à l'immeuble Etoile avait particulièrement insisté, après un exposé du ministre en charge de la Fonction publique...

Le communiqué de presse publié à l'issue du dernier conseil de cabinet, tenu le 30 avril dernier à l'immeuble Etoile avait particulièrement insisté, après un exposé du ministre en charge de la Fonction publique, sur les couacs du processus de contractualisation des personnels temporaires de l'Etat et dont il ressortait que "sur les 17 558 agents temporaires recensés en 2007, 6 129 ont été déclarés inéligibles à la contractualisation pour divers motifs. Ils ont été libérés depuis le 31 décembre 2008 et percevront bientôt leurs droits. "
Le même communiqué poursuivait: "Par ailleurs, suite aux nombreux cas de fraude mis en lumière par le processus d'authentification de diplômes, 971 personnes préalablement déclarées éligibles seront radiées. " Cette opération, qui était déjà en phase terminale, vient de voir la publication par le Minfopra, avec l'appui du ministère des Finances, d'une liste de 777 faux diplômes avérés.

La situation est préoccupante parce que cette liste ne concerne que 2000 dossiers déjà passés à la vérification et à l'authentification, sur les plus de 9.000 personnels à contractualiser. C'est dire l'ampleur du phénomène des faux diplômes dans notre système éducatif qui, dans le cas d'espèce, concerne principalement les "petits diplômes" : Cepe, Bepc, Cap.

Autre tendance, les grosses poches de concentration de faux diplômes sont le ministère des Finances (275 cas pour l'instant) et la présidence de la République (165 cas). Et déjà des voix se font entendre pour indiquer le niveau de catastrophe que nous atteindrons si les dossiers des cadres sont ouverts… Le Premier ministre va-t-il franchir le cap en acceptant de faire ouvrir la boîte de pandore?


Contrôle supérieur de l'Etat
1- Mefiré Mouminou Cepe

Ministère de l'Agriculture et du Développement rural
2- Abba Goni Karagama Cepe
3- Alain Ousmane Bello Bac
4- Blobaguibimo Roger Bepc
5- Frankline Agbor Ayuis Cap
6- Manyo Roland Bertrand Bepc
7- Mbomezom Hélène Bac
8- Moussa Eyango Aggee Cepe
9- Ndom Jean Pierre Bepc
10- Nkou Alembe Madeleine Cepe
11- Tchipang Cepe
12- Ze Jeanne Samanta Cepe

Ministère des Affaires sociales
13- Ango Jean Paul Cap
14- Bah Gallus Bah Fslc
15- Bella Jeannine Béatrice Cepe
16- Bessetegne Thérèse Bepc
17- Dang Jeanne Cap
18- Essiane Ella Léopoldine Cap
19- Eyono Marie Brigitte Bepc
20- Fifen Ousseni Cepe
21- Lenoun Angeligue Ladouce Bepc
22- Mamende Eliezer Bepc
23- Mbadi Brigitte Aurelie Bepc
24- Nnang Dieudonne Cepe
25- Relindis Vasona Fslc
26- Tawe Emmanuel Yembe Fslc
27- Tsogo Virginie Carine Bepc
28- Yangne Honorine Dorothée Probatoire
29- Yombi Guehoada Cepe
30- Zang Manga Engelbert Rody Licence

Ministère de l'Administration territoriale et de la Décentralisation
31- Afoubou Elisabeth Marinette Bepc
32- Anyangwe Théresia Akwi Gce O/L
33- Evina Ango Marthe Probatoire
34- Ibis Andre Victor Cepe
35- Manga Anisette Virginie Epse Fouda Onana Bepc
36- Manga Eveline Cepe
37- Mba Liliane Franche Probatoire
38- Mbarga Foe Marcelle Bac
39- Memoli Amélie Angeline Bepc
40- Ndzie Ossongo Simonie Cepe
41- Ngo Mbo'o Zogo Elisabeth Bepc
42- Ngo Noo Lydie Francois Bepc
43- Ngono Agnès Cepe
44- Noa Nkolo Clément Bac
45- Nomo Jean Claude Cap
46- Oyono Manick Epse Evina Bepc

Ministère de la Communication
47- Deffo Née Peka Suzanne Flore Bepc
48- Epounde Jean Claude Cepe
49- Youbi Marinette Probatoire
50- Aboubakar Garba Bepc
51- Mbourno Jacqueline Cepe
52- Wiga Mboutwe Chantal Cepe
53- Mendouga Mbomo Marie Madeleine Maîtrise

Ministère de la Culture
54- Onana Francois Cepe
55- Ekwoge Née Ntoko Marfarete Dione Gce A/L

Domaines Et Affaires Foncières
56- Ahmed Hassan Cepe
57- Elandi Benoît Robert Bepc
58- Brahim Ahmadou Yya Bepc
59- Mbang Cécile Chantal Bepc
60- Nkono Tobie Marcel Cepe
61-Nkoubard Aristide Olivier Bepc
62- Tsemo Djoum Adèle Maitrise

Ministère de la Défense
63- Abéga Andre Marie Joseph Bepc
64- Bekima Paul Max Licence
65- Kassi Herman Sylvie Cepe
66- Mekongo Mbie Benoît Cepe
67- Meyanga Née Mvondo Mvondo Denise Probatoire
68- Ndere Marie Claude Bac
69- Ndzala Paul Richard Bac
70- Ngala Joseph Cepe
71- Ngo Njiki Rosalie Daaas
72- Njayou Née Chagnouet Njingoumbe A. A. Probatoire
73- Shubesi David Ngongalan Cap
74- Tanayen Anthony Cepe

Ministère du Développement urbain et de l'Habitat
75- Abane Jules Jonas Cepe
76- Abomo Marie Solange Bac
77- Bella Ernest Cepe
78- Bikok Hiag Dieudonné Probatoire
79-Bistsong Née Tangha Leunkwi Annie . Maîtrise
80- Cyrille Eve Manedong Tsafack Bac
81- Halilou Cepe
82- Jocelyn Azinkeng Lefangha Probatoire
83- Messina Mpesse Sidonie Probatoire
84- Meyong Marguerite Flore Cepe
85- Minyem-Bilemle Bienvenu Bepc
86- Moki Lisinge Charles Cepe
87- Ndanga Paulin Cepe
88- Ndigene Sylvestre Maîtrise
89- Nkene Naomie Cap
90- Nyivan Nang Bepc
91- Oumar Ildoko Bepc
92- Tchouta Kwengoua Gertrude Aurelie Licence
93-Tegueyem Georges Augustin Bac
94- Tiogo Vincent Maîtrise
95- Tumamo Mirelle Sandrine Bac
96- Yengue Berthe Mell- Rose Cepe

Ministère de l'Eau et de l'Energie
97- Francis Fokum Tekum Cap
98- Kolieghu Nee Leumaleu Kametcha L. L. Licence
99- Manso Régine Mbah Capacité
100- Tele Jacques Cepe


suite de la liste ici   SOURCE: Mutations du 22/05/09

L'on se demande où va le pays et quels sorts doit-on reserver à ces fraudeurs qui occupaient des postes qu'ils ne méritaient pas en privant ainsi les plus méritant ,ces derniers étant pour la plupart débrouillars dans les artères des grandes villes du pays
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 11:01
             Dans cet environnement de crise écnomique mondiale,l'on pourrait croire que comme tous les pays developpés ;le Cameroun découvre les travers d'une crise économique. Mais ce serait ne pas maîtriser son cours d'économie ,car le Cameroun est un pays pauvre et très endetté et grâce à cette position ,nous avons pu bénéfiier d'une aide des bailleurs de fons qui nous ont fait bénéficier du programme d'aide appeler Fonds PPTE.

             Malheureusement pour les  jeunes camerounais nés et grandis dans notre cher pays qu'on aiment bien,la vie n'a jamais été rose,aucun souvenir même le plus lointain ne nous permet de sourire.Car notre pays  traverse les crises les unes après les autres sans jamais vraiment se relever. Dès lors,Tous diplomés ne peut compter que sur un emploi offert par la fonction publique car elle au moins assure une pérénité de l'emploi et une régulaité dans la perception du salaire de catéchiste qu'elle alloue à ses fonctionnaires contrairement aux secteurs privés et para-publiques qui eux payent bien mieux mais ne garantissent pas toujours un emploi à long terme.

            Etant donné que la politique économique de notre pays repose uniquement sur ses recettes fiscales, l'on ne peut pas dire que le jeune camerounais soit encouragé à monter sa propre boite, il se retourne donc vers tout ce qui est concours ou recrutement direct ou indirect de la fonction publiqe; mais là se pose encore le problème de ce qu'on appelle communément   réseau ou  tuyau . Ce qui veut dire que si l'on n'est pas membre d'une famille nanti ,si 'on n'est pas le neveu d'un ministre ou d'un autre grand du gouvernement , l'on ne peut espérer voir son nom sur les listes finales d'admission. Et qui plus est , des cadres de ces ministères concernés par ces concours crée toutes sortes d'arnaques auprès des parents désireux de voir leurs enfants surfer avec le soleil de la stabiité pécunière. Ces cadres sans scrupules estorquent des sommes faramineusent auprès des dit parents qui ce sont endettés pour leurs progénitures ,et au final aucun résultats concluant. Un autre travers sévit autour de ces concours, notamment celui de la régionalisation. Car l'Etat ayant le soucis de représentativité de toutes les régions favorisent certains ressortissant au détriment des méritants, alors qu'on a jamais empêchés des ressortissants qui se disent marginalisé de faire leur études. Au final pour les camerounais originaires des régions comme le centre;l'ouets ou le Littoral, ils ont plutôt cette impression d'être défavorisés dans les concours de la fonction publique par ce système de régionalisation. La méritocratie est bel et bien morte quand bien même on doute qu'elle ait existé sous d'autres cieux au cameroun.

             Malgré tout ce que l'on peut dérier dans ce système, le jeune de la rue continuera à monter son dossier pour le prochain concours où il a le profil et dans les prières attendra les résultats connu d'avance, bien que la reussite soit généralement une énorme suirprise dans les familles modestes, vers qui peut-on encore ce retourné si ce n'est vers le premier employeur qu'est l'Etat.
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 09:34
Que peut -on attendre de nos dirigeants au sortir d'un tel sommet  ?





Croyez vous qu'en dormant lors des exposés , nos dirigeants sont prompts à réagir et défendre valablement nos intérêts sur des questions épineuses comme l'économie et l'aide à octroyer aux pays du Sud?  Tous sont affalés dans des fauteuils moelleux et douillet , rien d'étonnant qu'ils s'endorment, mais impardonnable comme erreur quand on sais que l'enjeu est grand, ces sommets ne sont pas des réunions de folklore, on attends des interventions pertinentes et au mieux des conclusions et orientations constructives pour notre avenir, mais hélas, ils s'empiffrent lors des pause casse-croûte et dorment à la reprise des débats, tandis que les frais de mission, et de représentativité s'entassent dans leur comptes en banque....


Quelle image, quel avenir pour l'Afrique?
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 09:44
  

   Prenez seulement 4 min et laissez vous guider par ces questions...et faites comme moi essayez d'y repondre.




Quelle heure est-il ? 08h54

Prénom: Steve
Ton anniversaire:20 février
Age ? jeune en tout cas (rire)

Tatouages ? non

As-tu déjà été amoureux(se) ? OUI
Et comment ça c'est terminé cette relation?: ne m'en parle même pas, dur dur dur d'être un mec
Taille ? 1.88 m

Café ou thé ? thé

Couleur des yeux ? marron

As-tu déjà eu une fracture ? non

As-tu déjà eu un accident de voiture ? non
Type de musique préférée:? slow,Rnb,Makossa

Sujets de conversation préféree? L'avenir ,les nouvelles technologies, qu'est ce que je
                                                                 raconte et les Femmes bien sur.
Disney ou Warner (film) ? warner

Fast Food préféré ?  Malheureusement dans mon bled y'en a pas
Couleurs préférée ?  noir, blanc,bleu
Comment te vois-tu dans l'avenir? petite maison ,femme,enfant, vie en solo quoi
Des animaux à la maison ? que dalle, ils pourraient tous  finir dans la casserolle

Lequel de tes amis vit le plus loin? Don elogio dit toto le gros , il est du côté des USA
                                                                   celui là

si tu envoie ce questionnaire à tes amis,Qui sera le plus rapide à répondre à ton mail?  10 dollars que nobody.

Amis spéciaux? ils sont assez nombreux mieux vaut pas citer et en oublier certains

Que changerais-tu dans ta vie ?  l'impatience.

Tu as un ordi dans ta chambre ? oui pour le moment
Chanson préféré? .....y'en a pas mal
La première chose à laquelle tu penses quand tu te réveilles? comment sera ma journée,faut dire que j'aime que les choses se passent comme prevues.

Comment vois-tu l'Amour? Queque chose de magnifique qui vous fait marcher a l'envers.

Quelque chose que tu as toujours avec toi et que tu n'as jamais quitté ? mes téléphones, et .....ma tête :)

Qu'y a t il sous ton lit ? sous ou derrière? beuh ...dévine :).



Que dirais-tu à quelqu'un en particulier mais que tu n'oses pas dire ? que DIEU me pardonne

Sport favori ?un sport que je pratique? natation et football

Timide ou extraverti? rien de tout ça...putôt dégagé

Ton surnom ? Batigoal,Exodus, steve dollar, stan la frime,et je ne sai plus trop quoi

Langues parlées ? FRANCAIS,ANGLAIS.

Un mot que tu aimes dire ? nom d'une pute vierge..

Un coucou à quelqu'un en particulier ? Au Barbu qui veille sur nous tous dans les cieux, big kassdédi mon frère..

Lieu favori ?   ma chambre

citation favorite ?  la vie ne vaut peut être  rien mais rien ne vaut la vie

ton ideal de vie: peace and love.Ton destin c'est toi qui l'ecrit et personne d'autre.Alors faut savoir parfois le forcer

Heure de fin ? 08h57

j'espère que vous avez appréciez ces quelques lignes de détentes....






Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 13:14
                                                  PASSEZ  LE MESSAGE SVP

    Je ne sais pas trop par où commencer mais je vais tout simplement vous dire qu'à Conakry, les camerounais traversent une période tres difficile je pense la plus noire de l'histoire des camerounais en Guinée.

Le 15 mars 2008
un groupe de 34 personnes s'est déplacé sur room pour y passer le week-end et fêter l'anniversaire de deux des leurs. Ils ont quitté la presqu'île de Kaloum au environs de 16h 30 en direction de Room où il comptaient passer la nuit. Après environs 35 min passé à naviguer en direction de room leur pirogue a chavirée à une distance située entre l'île de soro et celle de room. Les 33 camerounais + 1 passager guinéen + 4 membres d'équipage se sont tous retrouvé en pleine mer,la pirogue completement retournée. Tous ne possedaient pas de gillet de sauvetage. les secours furent très rapide. Mais.....

  Je vous passe les détails du drame mais sachez que Boris Mbarga  fut amené sur la plage en état de mort apparente où il fut réanimé mais il rendit l'âme avant d'arriver à Conakry. C'est le seul corps que nous ayons rétrouvé à cette heure. Nous avons noté le décès de 3 de 4 membres d'équipages.
Actuellement, nous comptons 10 portés disparus  (tous des étudiant camerounais) les recherche ont été arrêtées le lundi même.

Les survivants se trouvent à l'hopital Ignace Deen.
mais actuellement deux sont hospitalisé pour choc psycho affectif.

Les morts

   1.  Elvis Tachago (empoyé Areeba, AYANT FREQUENTER L'iut DE BANDJOUN)
   2. Christian Fotso (Polytechnique nouvellement arrivé petit frere de Pégui)
   3. Marius kamga ( Polytechnique 1 an passé en Guinée, VENANT DE L'iut DE BANDJOUN)
   4. Nadine nouta ( 4ème année)
   5. Nancy Young ( 4ème année )
   6. Ines........ ...   ( polytech arrivée il ya 3 mois)
   7. Sandrine.... .... ( 2ème année medecine)
   8. Mvondo Estelle ( 4ème année medecine)
   9. Alida....... ........ ( 1ère année pharmacie)  
  10. Manou chedjou (4ème année medecine)

Nous gardons toujours espoir. Dieu est grand. Demain en allant à l'église portez les dans vos prières.

Le 16 mars 2008
à  11h  , 5 corps ont été retrouves,


à  13h ,  6 corps ont été retrouves, ils sont vraiment morts

priez pour leur ames
transferez le message peut etre que vos amis y veront les noms de leurs amis
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 13:59

UN MAIRE CAMEROUNAIS DANS LA TOURMENTE POUR AVOIR
CONSTATER UNE FRAUDE FISCALE MASSIVE DES ENTREPRISES
FRANCAISES DE SA VILLE .



On se croirait dans l'affaire Dreyfus .Le maire d'une
commune après avoir constaté que les entreprises
françaises de sa commune ne payaient pas d'impôts
depuis 30 ans voit son existence devenir un calvaire.



Ces entreprises par des expatriés français ,
exploitent la culture de la banane depuis des
décennies sans payer la moindre taxes à la commune DE
NJOMBE-PENJA .

c'est du fond de sa cellule que ce jeune maire
volontaire pour le développement de sa commune écrit
au président de la république du Cameroun...



Un vrai désastre pour ses expatriés qui mettent la
France en situation d'intervention par leur
comportement irresponsables car ils créent le
sentiment de défiance souvent justifié dont les
populations africaines manifestent à l'égard d'une
politique coloniale actuelle.



On ne peut pas résister à l'appel de ce maire et
veuillez envoyer à tous vos contacts pour que ce jeune
maire retrouve son siège sa fonction et contribue au
développement de sa commune c'est aussi cela lutter
contre l'immigration et la fuite des cerveaux





Lettre ouverte à Son Excellence Monsieur le Président
de la République

Excellence Monsieur le Président de la République,

C'est du fond d'une cellule infecte de la Brigade
territoriale de Nkongsamba que je vous saisis, la peur
dans l'âme. Je suis le Maire régulièrement élu de
Njombe-Penja, depuis les dernières élections de
juillet 2007. Dès ma prise de fonction le 25 septembre
2007 et après avoir constaté dans les livres
comptables de la commune de Penja que les Sociétés
Agro - industrielles exerçant dans cette localité ne
payaient pas des impôts et taxes depuis bientôt trente
ans (Patente, Impôts sur les Sociétés,
enregistrement…), j'ai saisi Monsieur le Premier
Ministre, Chef du Gouvernement pour dénoncer cette
situation qui ne permettait pas à ma Commune d'asseoir
une véritable autonomie financière.

Il faut dire que le paradoxe dans lequel Njombe-Penja
vit est déconcertant : une zone très riche, avec des
populations très pauvres. C'est pour corriger cette
injustice que j'ai décidé d'écrire à Son Excellence
Monsieur le Premier Ministre Chef du Gouvernement.
Heureusement, cette requête n'est pas restée sans
suite car le 03 décembre 2007, le Directeur général
des Impôts m'a saisi par courrier pour m'informer du
bien fondé de ma requête. Dans ce courrier, le
Directeur général des Impôts décidait de reverser au
régime de droit commun ces entreprises (PHP, Spm,
Caplain) qui faisait perdre à la fois de l'argent à
l'Etat du Cameroun et aussi à la Commune, au Feicom…
Il est important de noter que les salaires des
ouvriers de ces sociétés tournent entre 15.000 Fcfa et
25 000 Fcfa/mois.

Dès que ces sociétés ont été notifiées par la
Direction générale des Impôts de cette décision, j'ai
reçu un coup de fil de monsieur François Armel,
expatrié Directeur général de la PHP, qui me jurait
avoir ma tête à coup de millions. Quelques jours plus
tard, c'est Mme Caplain et le Directeur général de la
Spm qui me menaçaient à leur tour, de me faire
assassiner ou emprisonner, après m'avoir fait déposer
de mes charges de maire. Une fois la machine mise en
branle, il m'a été collé sur le dos une sordide
histoire incohérente de falsification de signature du
Préfet du Moungo, qui vue de près, est ni plus, ni
moins qu'un montage mal ficelé.

D'enquêtes en enquêtes, il en est sorti que je ne suis
ni de près, ni de loin impliqué dans cette mascarade.
En fait, il n'y a jamais eu falsification à la Commune
de Penja, de la signature du Préfet du Moungo. Cette
affaire à ce jour, est pendante sur la table du juge
d'instruction n°2 du Tribunal de Grande Instance de
Nkongsamba, qui ne m'a même pas encore entendu. Toutes
ces récriminations n'ayant pas abouti car non fondées,
on a attendu le 11 février dernier, pour envahir de
nouveau, les renseignements généraux de faux rapports
dans lesquels il ressortait que pendant le défilé,
j'étais assis au moment où on exécutait l'hymne
national. La technique occidentale aidant j'ai fais
tenir pour me justifier, les CD-ROM du défilé, dans le
but de confondre les manipulateurs, qui se sont
investis à me détruire.

Le 25 février dernier, lorsque se déclenchent les
mouvements de grève avec des pillages que personne n'a
cautionné, ils ont tôt fait de me faire porter sur le
dos, la responsabilité de la grève de Penja alors que
n'eut été mon implication personnelle, Njombe-Penja
aurait connu un sort assez lourd. Le Colonel Kalsoumou
et les éléments du Gmi de Douala présents sur le
terrain m'ont félicité pour le courage et le rôle que
j'ai joué pour maîtriser la colère des jeunes en
fureur. (Je vous fais tenir un CD- ROM réalisé par
Canal 2 sur le terrain pendant ces incidents). Je me
vantais d'ailleurs d'avoir ramené le calme dans ma
localité le 27 février alors que les autres villes
étaient encore au fort de la crise.
Mais curieusement, après le séjour des expatriés de la
bananeraie à Yaoundé, je me suis surpris entrain
d'être appréhendé comme un chef de gang devant mes
populations par des militaires et gendarmes transports
dans six camions (Armée de terre) et 12 pick-up (de la
Gendarmerie) . Sans explication, j'ai été amené au
Groupement de gendarmerie de Nkongsamba où mes
téléphones ont été retirés, la somme d'argent que
j'avais dans ma poche également. Entendu ce même jour
sur ordre du Procureur de la République auprès des
Tribunaux de Première et Grandes Instances de
Nkongsamba; il m'était reproché deux chefs
d'accusation : Complicité de pillage en bande et
incitation à la révolte.

Parce que je ne me reproche rien, j'ai subi sans
crainte, l'interrogatoire musclé du Colonel Nguete
Nguete (Co-groupement du Moungo). Il faut rappeler
qu'avant mon enlèvement, le Ministre d'Etat à
l'Administration Territoriale venait de procéder
illégalement à ma suspension aux fonctions de Maire
pour une période de trois mois sans respect de la
procédure décrite dans la loi sur la décentralisation
de 2004 Titre 3 portant sur la suspension et la
cessation de fonction de maire. En son article 94 al
1, 2, 3 il est stipulé ce qui suit : en cas de
violation de loi ou de faute lourde, le Maire, après
avoir été entendu ou invité à fournir des explications
écrites sur les faits qui lui sont reprochés, peut
être suspendu par arrêté du Minatd pour une période
n'excédant pas trois mois.

A ce jour, il m'est difficile de savoir ce qui m'est
reproché avec exactitude. Le droit de la défense et de
la contradiction ayant été bafoué, j'ai compris que la
manœuvre des expatriés de Njombe-Penja est en marche.
Là om le bât blesse, c'est que pendant le forum des
maires tenu du 29 au 1er Mars 2008, le ministre d'Etat
Marafa Hamidou Yaya informait mes collègues de ce
qu'en ce moment, il a déjà déposé sur votre table, la
proposition en vue de ma révocation ! Quel
acharnement! Quelle diligence qu'on n'a jamais vu
auparavant au Minatd ! Je n'en suis pas surpris, les
expatriés de Njombe Penja ont promis de me démettre à
coup de millions…

Ce qui est choquant, c'est que depuis ma garde à vue,
aucune visite ne m'est permise, comme si j'avais porté
atteinte à la sécurité d'Etat. Pourtant les motifs qui
ont entraîné ma garde à vue relèvent du droit commun,
et que je ne suis pas encore inculpé. Des
perquisitions illégales dans mon domicile, mon bureau
et mon véhicule. De ma cellule, le gendarme greffier
m'a informé que ma maison, mon bureau et mon véhicule
ont été perquisitionné s sur réquisition du procureur
de la République sans que je sois présent sur les
lieux alors que j'ai été enlevé et il sait bien où il
m'a fait garder. Cette perquisition qui a eu lieu le
samedi 1er mars me bouleverse car comment comprendre,
Excellence Monsieur le Président de la République,
qu'un magistrat de ce rang, fût-il soutenu par
n'importe qui, ne comprenne pas que les dispositions
du nouveau code de procédure pénale imposent que le
mis en cause soit présent au moment où son domicile
est perquisitionné ou alors un de ses représentants et
deux voisins ? Le sous-préfet qui conduisait cette
mission, était entouré des gendarmes venus de
Nkongsamba à cet effet.

Telle que cette affaire est manipulée, l'ai peur qu'en
l'absence de toute preuve contre moi (preuve qu'il
n'arrive pas à réunir), jusqu'à ce jour que ce
procureur de la République qui multiplie des abus, ne
soit amené à me placer en détention préventive pour
satisfaire ces manipulateurs occultes déterminés à me
détruire.

Excellence Monsieur le Président de la République,
l'Etat de droit que vous vous battez à conforter
chaque jour, n'aurait plus un sens si chacun ne
cherche qu'à satisfaire ses désirs personnels.

Excellence Monsieur le Président de la République,
voici cinq jours qu'il ne m'a pas été permis de boire
de l'eau, de manger ou de communiquer avec ma famille.
Pourtant, je ne suis pas accusé de crime contre
l'Etat. Après avoir tout donné au Rdpc en décapitant
l'opposition à Njombe Penja, le sort qui m'est
aujourd'hui réservé, mérite que vous y accordiez votre
très haute attention, afin que de ces geôles, je ne
disparaisse pas définitivement.
Je n'ai jamais participé aux violences survenues sur
l'ensemble du territoire du 25 février au 1er mars
2008. Au contraire, ma contribution était plus
déterminante pour ramener la paix dans ma localité,
les CD-ROM en ma possession servant de preuves.

Paul Eric KINGUE
Maire de Njombe Penja
Président Sous-section Rdpc
Depuis sa cellule
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article

Articles Récents

Pages

Horloge(GMT)

Faites-le !