Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : stevedollar.com -/- Vitrine d'une opinion libre
  • stevedollar.com -/- Vitrine d'une opinion libre
  • : Équipe de jeunes diplômés Camerounais, sensibles aux diverses évolutions dans notre pays et dans le monde.Ce site est la vitrine de nos opinions et des sujets qui retiennent notre attention et qui sont soumis à votre appréciation.Alors exprimez-vous!!
  • Contact

PlayList

Recherche

Tableau de Visite

Il y a    personne(s) sur ce blog

Compteur visiteurs

  personnes
ont déjà visité ce site
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 11:40

   L'Etat du Cameroun pour la seconde année et dans le cadre du DSCE, va pour cette année budgétaire opter pour un budget orienté sur des Programmes. Ces dernniers devront garantir la croissance et developpement du pays et surtout  concourir à son émergence à l'horizon 2035.

 

    Les priorités du gouvernement pour ce nouvel exercice sont le 2e pont sur le Wouri, le lancement de l'autoroute Yaoundé-Douala dans le domaine des infrastructures, de nouveaux barrages hydroélectriques pour renforcer l'offre énergétique, 410 milliards d'investissement décennal prévus pour Camwater pour améliorer l'offre en eau potable. 17.000 nouveaux logements sociaux sont attendus d'ici 2015.Le gouvernement envisage également d'aumenter la production des principales cultures avec le passage à l'agriculture de 2e génération.

     S’agissant du budget-programme qui entre en vigueur dès 2013, Philemon Yang a dit qu’il s’étale sur la période triennale 2013-2015. Cet ambitieux programme du gouvernement s’articule avant tout sur une politique infrastructurelle ambitieuse qui servira de catalyseur de la croissance avec un effet d’entrainement sur les autres secteurs d’activités.

Pour le Premier ministre, le budget programme  dont l’introduction est la principale innovation de ce programme économique « est un véritable outil managérial de programmation budgétaire complémentaire à la planification stratégique ». Pour l’exécuter, le gouvernement sollicitera des autorisations d’engagement au parlement, a plaidé Philemon Yang. Ces autorisations d’engagement concernent les projets programmés pour les trois prochaines années et s’élèvent à 3 733 milliards 650 millions de FCFA.

    Le chef du gouvernement espère que cette nouvelle approche permettra d’inverser les limites mises en évidences durant les cinquante années de pratique de budgétisation axée sur les moyens, notamment, la pratique des services votés, les gaspillages dans les dépenses de fonctionnement et la sous-consommation des crédits d’investissement, a-t-il souligné.

    Les grandes lignes du budget 2013 ainsi présentées visent à soutenir le programme des « Grandes réalisations » inaugurée en 2012, pour un Cameroun émergent à l’horizon 2035.

 

     Le premier trimestre d’exécution budgétaire devrait être un indicateur des premiers pas de la logique des 156 programmes au sein de nos administrations. Des programmes qui seront effectifs pour les administrations centrales et leurs démembrements à l’intérieur du pays, mais qui le seront moins pour les entités para publiques sous tutelle et les collectivités décentralisées.

Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 07:17

La gangraine est généarlisé et ne cesse de se propager dans tout le pays,

ruinants tout espoir des populations à un lendemain meilleur.

 

   Ce fléau n'est autre que la Méga Corruption qui mine tous les secteurs

de la société camerounaise et fragilise l'économie, favorisant toutes sortes

de dérives. Bien que l'Etat du Cameroun au travers de nombreux mécanisme

mis en place pour endiguer ce mal, les resultats ne suivent pas et sont assez

mitigés. Ceci pour plusieurs raisons sur lesquels on ne s'attardera pas ici, bien que

la CONAC (Commission National Anticorruption) et le CONSUPE(Controle Supérieur de l'Etat)

ne cesse de monter au créneau en multipliant astuces et demarches pour dissuader

les pilleurs et voleurs en col blanc, on ne cesse de reveler de nombreux cas de fautes

de gestions et detournements de deniers publics.

 

    C'est à croire que les mauvaises mentalités sont persistances, et que chaque nouveau responsable

cherche la moyen de ne pas se faire prendre quand il volera l'argent de l'Etat.

 

   un debut de solution, selon nos analystes serait avant tout une prise de conscience collective

et aussi la mise en place de l'informatisation de l"administration camerounaise, ce qui permettrait

:-- de concevoir de nouveau système d'information de toute l'administration

    publique et para publique

 --- d'automatiser un maximum de procedure réduisant l'intervention de personnel vereux

 --- de controler les procedures en amont et en aval

 --- de reduire l'opacité sur la responsabilitié des gestionnaires validant chaque process

 -- de faciliter le suivi et l'evaluation des multiples activités de différents secteurs

 -- ......On ne saurait tout citer, tant les avantages sont inombrables, la preuve les pays developpés sont fortements infromatisés.

 

      Nous espérons que l'Etat qui a commencé en 2007 à lancé le concours de recrutement du personnel

du corps de l'informatique et de la téléinformatique, continuera  et que ces informaticiens seront utilisé

à leur juste valeur à l'avenir. Parce que après deux promotions , dans beaucoup de ministères de ce pays,

on ne reconnait pas leur valeur et ils fortement sont marginalisé et écarté de leus secteurs d'activités.Avec comme

résultat une exploitation au maximum de 15% de leur potentiel et reduit a des taches ne concernant en rien les TIC,

comment devenir émergents en 2035 si nous ne nous arrimons pas aux nouvelles technologies et ne modernisont

pas nos administrations?????

Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 19:34

 

Ngaoundéré: Au cœur de la prostitution universitaire 

Ce sont des étudiantes qui, une fois au village universitaire, se livrent à ce vieux métier afin de pouvoir joindre les deux bouts. Enquête à Bini-Dang, belle bourgade universitaire de l´Adamaoua Cameroun.

La

prostitution chez les étudiantes prend ainsi de plus en plus d´ampleur et plus particulièrement à l´université de Ngaoundéré. Certains étudiants dirigent ces réseaux mais la prostitution se fait sous la coupe des femmes. Des étudiantes qui se prostituent dans leurs mini-citées, c´est ce que Oumi à dû faire pendant cinq ans. Tout ceci pour une modique somme de 3.000 FCFA. Pour elle, «lorsqu´une personne me glissait un billet qui me plaisait, j´ouvrais la porte et le client était servi!!». Qu´est-ce qui peut pousser une étudiante à se prostituer? Selon nos investigations, c´est le fait de vouloir vivre au-dessus de leurs moyens qui les poussent à livrer leurs corps en échange de l´argent, la course effrénée vers le fric. C´est le besoin de paraître qui importe, d´entretenir une certaine image sur le campus universitaire. Que ce soit dans les mini-cités ou cité universitaire le réseau de la prostitution s´avere en pleine activité. Dans les mini-cités plus particulièrement, c´est une autre vie qui s´y passe. L´ambiance studieuse des journées de classe est bien lointaine. Le rond point de la guérite est devenu, en quelques moments de pleine folie, un parking de fortune.

Des grosses cylindrées sont garées. Cette nuit-là, il n´est pas difficile de reconnaître la VX d´un gros bonnet de la ville. Sans nul doute, il s´est fondu comme bien d´autres, dans la foule d´étudiants. «Ces «fonctionnaires» de la ville, on les croise très souvent en arpentant les escaliers des bâtiments de la cité U, dans des tenues très en rupture avec leur âge», nous confie un étudiant du bloc C, l´un des deux bâtiments pour garçons. Il sort, lui aussi, de chez sa petite amie.


Autres lieux, même scène. Les quartiers. Devant une mini-cité très courue, c´est une Mercedes qui est discrètement garée, pratiquement dans la broussaille. Du Pensil à la mini-cité «Du colonel Mick» en passant par la Cité The Angels, le rythme des entrées est infernal comme l´a souligné les ainés. Quelques coups frappés avec discrétion à la porte suffisent, le téléphone portable ayant permis d´arranger les choses avant.

A part la livraison à domicile, les hôtels et les auberges du village universitaire sont considérés comme siège d´institution du réseau de la prostitution. Il suffit de se rendre dans un de ces hôtels, l´hôtesse vous présente un album photo des prostituées puis vous passez à la caisse ensuite, celle-ci vous indique le numéro de chambre de votre choix et c´est parti pour une partie de plaisir. Grande sera votre surprise si vous tombez sur votre camarade de classe.

La prostitution est ainsi devenue une affaire de business pour ces dernières, un corps longtemps préservé pour le prince de leur vie devient un corps «passe partout». Ce marché est prisé par toutes les couches: élèves, étudiants, fonctionnaires et même les enseignants. Un regard sur les concernées, on a les Camerounaises, les Tchadiennes, les Gabonaises. C´est une concurrence quelquefois entre les élèves et les étudiantes qui viennent à 15km pour la livraison.


source : L´Indépendant

 

Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 17:39

recrutement.jpg    OPERATION  REUSSIE     

 

L'on ne le dira plus assez, les jeunes ont repondu massivement à l'appel lancé par le chef de l'Etat camerounais. Malgré la canicule et le nombreux sans cesse croissant des autres candidats, les camerounais en âge de postuler ne désespèrent et vont à l'assaut  tous les jours et bravent les difficultés du quotidien.

 

Après de vives spéculations quand à la fiabilité de cette manoeuvre gouvernementale pour contenter les jeunes, le gouvernement a tenu ses promesses et les resultats du dit recrutement spécial commencent à tomber. Au fur et à mésure les noms des pré-sélectionnés sont connus. Allez sur le site le plus fiable ici

Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 09:22

L'État une fois de plus dans son soucis de lutter contre la pauvreté et surtout sortir la jeunesse de sa errance socioprofessionnelle lance encore des concours pour cette fin d'année 2010. Nous avons donc trois (03) nouveaux concours lancés:
 

 

-1-  Concours direct pour le recrutement de 49 personnels dans le corps des fonctionnaires de l’Informatique et de la téléinformatique , cliquez -ici 

 

-2- Concours direct pour le recrutement de 267 personnels dans le corps des fonctionnaires de la production rurale, cliquez-ici

 

-3- concours direct pour le recrutement de 120 personnels fonctionnaires dans le corps du Génie Civil,

cliquez -ici

Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 12:37

epervier.jpg L'épervier, un oiseau majestueux et impitoyable plane à nouveau


L'épervier a repris son envol au dessus des têtes des gestionnaires de crédits, et des hauts responsabes de l'Administration Camerounaise.

Des hauts responsables dont nous allons taire les noms ici ont été récemment appréhendés dans la capitale; beaucoup d'entre eux était encore en fonction. Mais on a ouie dire que selon des instructions venant des hautes sphères de la présidence ces " présumés détourneurs" de déniers public sont à mésure de bénéficier d'un abandon de poursuites judiciares s'ils sont prêts à payer la somme qu'on leur attribue comme montant détourné.

On constate donc que le gouvernement a décidé de ne plus mettre seulement les personnalités en prison mais aussi leur permettre de rembourser sous forme de caution, l'argent qu'il ont détourné dans le cadre de leurs fonctions.

Et ce mode de gestion politico-judiciaire de ces hauts cadres  est sujet à débat actuellement; car les détraqueurs de cette approche targuent qu'il n'apparait nulle part dans le nouveau code de procédure pénale une telle disposition le prévoyant. Dès lors on est en droit de se demander si cette procédure est en marge des dispositions légales, ou alors quel est le cadre juridique qui définit le canevas suivit et dont ce servent les magistrats pour gérer ces affaires?

de tout façon pour l'homme de la rue, on peut constater un certain engouement positif dans cette nouvelle façon de faire, dans la mesure où l'argent de l'Etat revient dans les caisses. L'Etat ne sais pas encore prononcer par le biais de son porte parole sur la question, et l'on peut penser que l'épervier frappera encore dans les prochains mois.

Les hauts dignitaires du gouvernement n'ont qu'à bien se tenir, car si'l passe dans les mailles du filet du Controle Supérieur de l'Etat, l'épervier ne les ratterait peut être pas...!

A bon entendeur salut
Repost 0
Published by L'Observateur - dans Société
commenter cet article
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 17:58
               Ce phenomène date de l'époque post-independance, et malgré la fragile évolution vers le developpement de notre pays, nous ne sommes pas encore débarassé de ce fléau qui mine principalement les routes de la partie septentrionale du CAMEROUN. Cependant selon des sources concordantes, il en ressort que des chefs du village ,des El Hadj et certains hommes d'affaires riches et véreux sont les principales causes de persistance et de pérénisation de cette gangraine, nonobstant toutes les démarches entreprises par les pouvoirs publiques pour endiguer ce mal, on est au regret de constater que la réelle volonté de mettre fin à cette anarchie sur nos routes durant les voyages inter urbains, est la grande absente dans la politique sécuritaire de l'Etat ou alors de ceux qui prenne les décisions en haut lieux.

                 Ce mal est inconnu de la majeur partie des camerounais vivant hors du septentrion, notamment des principales villes comme Douala, Yaoundé et Baffousam; dès lors les journaux n'en parle que lorsque la brigade spéciale chargé de mettre fin à ce fléau exhibe ses prises de guerre. Mais combien de fois la communication gouvernementale a informé la populace des statistiques pouvant étayer une nette amélioration ou encore un quelconque recul de ce mal qui  trouverais un appuis logistique auprès des guerrillas des pays voisins (TCHAD, RCA,NIGERIA) en homme comme en arme et surtout comme base arrière.

                 Pour l'homme de la rue ce mal n'existe que chez les pays voisins, cependant nous exhortons les pouvoirs publique de prendre le taureau par les cornes pour mettre fin à ce mal qui pourrait s'aggraver si rien n'est fait. Néanmoins nous encourageons déjà l'Etat à poursuivre son recrutement massif dans ce corps d'élite qu'est le BIR pour mieux lutter contre ce mal.
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 12:51
Un Concours direct pour le Recrutement des Commis d'Administration est lancé par le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Adminitrative du Cameroun au bénéfice du MINATD

-/- Date d'ouverture du concours         :              25/06/2009
-/- Filières                                                 :              Commis d'Administration
-/- Places mis en disposition               :              200
-/- Date limite de dépôts de dossiers :              25/09/2009
-/- Date de déroulement du concours :              31 /10/2009
-/-Observations: Recrutement pour le compte du MINATD

bien vouloir passez le message à vos proches pouvant être concernés.
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 12:47
Un Concours direct pour le Recrutement des Adjoints d'Administration est lancé par le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Adminitrative du Cameroun au bénéfice du MINATD

-/- Date d'ouverture du concours         :              21/06/2009
-/- Filières                                                 :              Adjoints d'Administration
-/- Places mis en disposition               :              300
-/- Date limite de dépôts de dossiers :              25/09/2009
-/- Date de déroulement du concours :              24 /10/2009
-/-Observations: Recrutement pour le compte du MINATD

bien vouloir passez le message à vos proches pouvant être concernés.
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 11:48

Cette ananlyse nous est rapporté par un confrère camerounais

 vivant a Tampa, FL USA, dont nous tairons le nom


Quels sont les intérêts économiques derrière cette grippe porcine dont on nous rabat les oreilles ?

1 million de personnes par mois meurent dans le monde de la MALARIA, qui pourrait être prévenue avec une simple moustiquaire.
Les journaux n’en parlent pas!


2 millions d’enfants par an meurent dans le monde de la DIARRHÉE, alors que l’on pourrait l'éviter avec un banal sérum pour 300 FCFA la dose.
Les journaux n’en parlent pas!


10 million de personnes par an meurent de la ROUGEOLE, PNEUMONIES et INFIRMITÉS, que l’on pourrait les guérir avec de simples vaccins.
Les journaux n’en parlent pas!


Mais il y a de cela plus de 5 ans, quand la fameuse grippe aviaire est apparue...
Les journaux mondiaux nous on inondés d’informations à ce sujet... :

Une épidémie, la plus dangereuse de toutes... Une PANDEMIE !
On ne nous parlait que de la terrifiante maladie des volatiles.
Et pourtant, la grippe aviaire a causé la mort de quelques 250 personnes en 10 ans... 25 morts par an.
La grippe commune, tue un demi-million de personnes par an, dans le monde. Un demi-million contre 25 !

Un moment... Un moment s’il vous plaît !

Alors, pourquoi un tel remue-ménage - un scandale- autour de la grippe Aviaire?
Parce que derrière les poulets il y avait un "Coq", un coq à grande crête.
L’entreprise pharmaceutique internationale ROCHE avec son fameux TAMIFLU vendu à des millions de doses aux pays asiatiques.
Bien que l’efficacité du Tamiflu soit douteuse, le gouvernement britannique en a acheté pour 14 millions de doses pour protéger sa population.
Grâce à la grippe aviaire, ROCHE et RELENZA, les deux des plus grosses entreprises pharmaceutiques qui vendent les antiviraux, ont obtenues des millions de dollars de bénéfices.

Alors, en avant avec les oiseaux et maintenant avec les porcs.


Eh oui! Maintenant commence la psychose avec la grippe porcine. Et tous les médias du monde ne parlent que de çà.
Et je me demande: Si derrière les poulets il y avait un "Coq"... N’y aurait t’il pas derrières les cochons un "Gros Porc"?

 

L’entreprise nord-américaine Gilead Sciences détient le brevet du Tamiflu. Le principal actionnaire de cette entreprise n’est autre que le sinistre, Donald Rumsfeld, secrétaire d’état à la défense de Georges Bush, l’artisan de la guerre contre l’Iraq...

 

Les actionnaires des entreprises pharmaceutiques ROCHE et RELENZA doivent se frotter les mains, ils doivent être heureux avec les millions de nouvelles ventes du Tamiflu.
La véritable pandémie est celle de l’argent, les énormes bénéfices de ces mercenaires de la santé.

 

Je ne nie pas les précautions nécessaires qui sont entrain d’être prises par tous les Pays du globe.


Mais si la grippe porcine est une pandémie aussi terrible que l’annonce les médias. Si l’OMS se préoccupe tant de cette maladie, pourquoi ne la déclare-t-on pas cette pandémie comme un problème mondial de santé publique.

Pourquoi ne pas autoriser la fabrication de médicaments génériques pour la combattre ?

Se passer momentanément des brevets des entreprises ROCHE et RELENZA et distribuer les médicaments génériques gratuitement à tout les pays, et plus particulièrement aux pays les plus pauvres.

 

Ne serait-ce pas la meilleure solution. Ou alors c'est une farce et aucune menace réelle ne pèse sur le genre humain !!!

Avez vous remarqué que malgré le très grand risque lié à la prolifération de cette maladie, aucune précaution n'est prise à l'égard des destinations à risques?
Aucuns médias ne se fait le relais de la prévention ni ne met sérieusement les gens en garde comme le voudrait le bon sens.
Demande-t-on aux gens d'éviter de se rendre aux états-unis?  Non!
Que fait-on concrètement pour enrayer le risque de s'engager dans une pandémie? Rien!  
Pourquoi?  On est inscrits dans un contexte de crise financière ayant entraîné une crise économique. Une des plus grave que l'on ai connu.
 
Pour détourner l'attention du peuple et sa méfiance, relancer l'économie "florissante" et ultralibérale avec les mêmes personnes qu'avant, il faut une situation de crise visant les personnes dans leur intégrité physique.
On sait tous qu'en temps de crise, les gens se jettent sur les magasins pour faire des stocks de tout et de rien.
La preuve, certains font déjà des listes de survie pour pandémie.
On a vu ça avec les différentes guerres au 20ème siècle, les gens vont naturellement acheter plus et font des réserves.
Une guerre mondiale ne pouvant être déclarée (logique) rien de tel qu'une bonne pandémie!

 

Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article

Articles Récents

Pages

Horloge(GMT)

Faites-le !