Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : stevedollar.com -/- Vitrine d'une opinion libre
  • stevedollar.com -/- Vitrine d'une opinion libre
  • : Équipe de jeunes diplômés Camerounais, sensibles aux diverses évolutions dans notre pays et dans le monde.Ce site est la vitrine de nos opinions et des sujets qui retiennent notre attention et qui sont soumis à votre appréciation.Alors exprimez-vous!!
  • Contact

PlayList

Recherche

Tableau de Visite

Il y a    personne(s) sur ce blog

Compteur visiteurs

  personnes
ont déjà visité ce site
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 09:06
 
   
 Et de deux pour notre Françoise Mbango National...

Françoise Mbango a créé la sensation hier sur les pistes du “Nid d’oiseau” à Beijing. A son 2ème essai, elle réalise un saut, un bond d’une amplitude qu’elle ne semble pas mesurer, au vu de son calme.

Malgré des entrainements tâtillons, malgré une fédération (et presque un pays) qui ne lui a pas donné la reconnaissance qu’elle méritait, malgré une grossesse ayant stoppé ses entrainements, malgré une année difficile où sa meilleure marque était 14m95 à Barcelone en Juillet 2008, Françoise Mbango Etonè a réussi l’exploit de conserver sa couronne olympique grâce à un bond à 15m39, le nouveau record olympique (excusez du peu!).

Sa performance est exceptionnelle pour plusieurs raisons:

  1. La camerounaise, au vu de son entraînement difficile et du mauvais traitement qui a été réservé par le Cameroun n’était pas réellement favorite devant la russe Tatiana Lebedeva
  2. Elle a encore battu la grècque Devetzy, qui l’accusait Françoise Mbango-Etoné d’être dopée (rien que ça). En Grèce, Devetzy fut 2e, à Beijing, elle termine…3ème, toujours derrière notre Françoise Mbango nationale.
  3. Elle devient la première athlète à conserver son titre olympique au triple saut.
  4. Elle devient détentrice du record olympique, qui restera probablement longtemps gravé dans le marbre du triple saut féminin
  5. Elle devient la première camerounaise à détenir un record olympique depuis la création des JO. Elle a en effet effacé de 6cm l’ancien record olympique qui datait des JO d’Atlanta en 1996 !

Une immortelle est née, et espérons qu’elle aura, dans la durée, le traitement qui lui est dû en tant que championne. Et à ne pas en douter, cette championne a le don de sauter, peu importe visiblement son état, pour peu qu’elle soit transcendée par l’évènement.

Il ne lui reste peut-être qu’une seule marque pour devenir à elle seule le monument du triple saut féminin mondial: effacer des tablettes le record du monde de l’ukrainienne Inessa Kravets (15m50). On est convaincu qu’elle en a les moyens.

Comme dirait son jeune enfant: BRAVO MAMAN !!! Les camerounais sont tous fiers de toi. Et qui plus est, on attends tous les plates excuses des dirigeants de la fédéartion d'athlétisme qui on le sait on prier pour qu'elle ait un echec cuisant pour pouvoir lui tirer des boulets,du genre "on l'avait bien dit qu'elle était finie.."

Interview de la championne sur RFI
Repost 0
Published by steve stan - dans sport
commenter cet article
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 15:21
                    
            News:                                                                                                                                           News:

          On est en droit de demander où jouera cette saison le goléador camerounais samuel eto'o fils qui n'entre pas dans les plans tactique de Guardiola qui est le nouveau coach des Azulgranas. Après l'offre faramineuse du club ouzbek, Eto'o est redescendu sur terre aprs être allé personnelement s'enquerir de l'offre faites.Depuis son retour, on ne peut pas dire que c'est la grande bousculade aux portes du braça, vu que son salaire est très elevé ( plus de 5 millions d'euro l'an)et que les clubs succeptible de l'acheter comme chelsea ou milan ne sont plus très motivé ,vu que Drogba resterai encore à chelseaet qu'on a recruté ronnie au milan Ac. Actuellement seul Lyon et Tottenham semble intéressé malgré les rudes conditions, mais le club français à travers son président etudie ardemment cette option de recruter le buteur proléfique camerounais, ce qui permettrait de rehausser un temps soit peu le championnat français et aussi les chances du club en Champions leagues.
Repost 0
Published by steve stan - dans sport
commenter cet article
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 09:44
  

   Prenez seulement 4 min et laissez vous guider par ces questions...et faites comme moi essayez d'y repondre.




Quelle heure est-il ? 08h54

Prénom: Steve
Ton anniversaire:20 février
Age ? jeune en tout cas (rire)

Tatouages ? non

As-tu déjà été amoureux(se) ? OUI
Et comment ça c'est terminé cette relation?: ne m'en parle même pas, dur dur dur d'être un mec
Taille ? 1.88 m

Café ou thé ? thé

Couleur des yeux ? marron

As-tu déjà eu une fracture ? non

As-tu déjà eu un accident de voiture ? non
Type de musique préférée:? slow,Rnb,Makossa

Sujets de conversation préféree? L'avenir ,les nouvelles technologies, qu'est ce que je
                                                                 raconte et les Femmes bien sur.
Disney ou Warner (film) ? warner

Fast Food préféré ?  Malheureusement dans mon bled y'en a pas
Couleurs préférée ?  noir, blanc,bleu
Comment te vois-tu dans l'avenir? petite maison ,femme,enfant, vie en solo quoi
Des animaux à la maison ? que dalle, ils pourraient tous  finir dans la casserolle

Lequel de tes amis vit le plus loin? Don elogio dit toto le gros , il est du côté des USA
                                                                   celui là

si tu envoie ce questionnaire à tes amis,Qui sera le plus rapide à répondre à ton mail?  10 dollars que nobody.

Amis spéciaux? ils sont assez nombreux mieux vaut pas citer et en oublier certains

Que changerais-tu dans ta vie ?  l'impatience.

Tu as un ordi dans ta chambre ? oui pour le moment
Chanson préféré? .....y'en a pas mal
La première chose à laquelle tu penses quand tu te réveilles? comment sera ma journée,faut dire que j'aime que les choses se passent comme prevues.

Comment vois-tu l'Amour? Queque chose de magnifique qui vous fait marcher a l'envers.

Quelque chose que tu as toujours avec toi et que tu n'as jamais quitté ? mes téléphones, et .....ma tête :)

Qu'y a t il sous ton lit ? sous ou derrière? beuh ...dévine :).



Que dirais-tu à quelqu'un en particulier mais que tu n'oses pas dire ? que DIEU me pardonne

Sport favori ?un sport que je pratique? natation et football

Timide ou extraverti? rien de tout ça...putôt dégagé

Ton surnom ? Batigoal,Exodus, steve dollar, stan la frime,et je ne sai plus trop quoi

Langues parlées ? FRANCAIS,ANGLAIS.

Un mot que tu aimes dire ? nom d'une pute vierge..

Un coucou à quelqu'un en particulier ? Au Barbu qui veille sur nous tous dans les cieux, big kassdédi mon frère..

Lieu favori ?   ma chambre

citation favorite ?  la vie ne vaut peut être  rien mais rien ne vaut la vie

ton ideal de vie: peace and love.Ton destin c'est toi qui l'ecrit et personne d'autre.Alors faut savoir parfois le forcer

Heure de fin ? 08h57

j'espère que vous avez appréciez ces quelques lignes de détentes....






Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 09:52
 
 Man U s'offre sa 3ème  médaille dorée...

Quarante ans après son premier sacre europpéen en C1 face à Benfica, Manchester a remporté mercredi sa troisième finale de leagues de Champions face à Chelsea (1-1 6 t.a.b à 5)





  Neuf ans après son sacre de 1999, Manchester United est remonté sur le toit de l'Europe, s'offrant une troisième victoire en Ligue des champions et un doublé Championnat-C1, une performance qui brise les ambitions continentales des Blues.
   
Il était écrit que les grands matches devaient forcément sourire aux grands joueurs. Cristiano Ronadlo a longtemps cru être celui qui allait trouver la clé du succès des Red Devils. Sa tête victorieuse en début de match (26e) aurait pu en être le symbole. Mais c'est finalement des mains du vétéran néerlandais Edwin Van der Sar qu'est venue la délivrance pour le peuple rouge lors de la séance fatidique des tirs au but.
   
Le portier de MU a donné la victoire aux siens en stoppant la tentative de Nicolas Anleka, entrant pour de bon dans la légende mancunienne et effaçant le tir manqué du Portugais.
   
Ronaldo, qui se savait attendu après un exercice 2007-2008 déjà entré dans les annales, a pourtant répondu présent, marquant de son empreinte cette première finale 100% anglaise. Juste avant de partir à l'Euro, le N. 7 de MU a prouvé qu'il n'avait pas d'équivalent sur la planète football même si Lampard a douché l'ambiance avec une égalisation juste avant la pause à la suite d'une mésentente au sein de la défense des Rouges (45e).
   

Ferguson, le maître à penser
   
Passements de jambes, roulettes, centres millimétrés: Ronaldo a tout fait et tout réussi contre Chelsea, effaçant des mémoires ses pâles sorties en demi-finales contre Barcelone et inscrivant son 42e but, toutes compétiutions confondues.
   
A l'impact physique des Blues, les Mancuniens ont préféré opposer le jeu court et la justesse de leurs enchaînements même si la charnière Ferdinand-Vidic a réussi à parfaitement contenir Drogba, toujours aussi utile dans son jeu dos au but.
   
Mais le duel à distance entre Ronaldo et l'Ivoirien a donné le beau rôle au N.7 des Red Devils, l'attaquant de Chelsea se faisant bêtement exclure pour un vilain geste sur Vidic lors de la prolongation. Ronaldo fait tout de même mieux que Beckham et Cantona et égale une autre légende du club, George Best, vainqueur de la C1 en 1968.
   
Le succès de MU est également celui du maître à penser de cette équipe, Alex Ferguson. Le manageur écossais avait fait d'une nouvelle victoire en C1 la quête de toute une vie. Neuf ans après avoir terrassé le Bayern Munich dans les arrêts de jeu (2-1) au terme d'un scénario impensable, l'Ecossais remonte sur le toit de l'Europe en ayant bâti une nouvelle machine à gagner avec un mot d'ordre, la technique et la créativité et un emblème, Ronaldo.
   

Déception d'Abramovitch
   
Cette saison, Manchester United a tout écrasé sur son passage avec une victime de luxe, Chelsea, son dauphin en Premier League et sur le Continent.
   
Pour les Blues, la déception est à la hauteur des investissements du milliardaire russe Roman Abramovitch (plus de 400 millions d'euros en transferts depuis son arrivée en 2003).
   
Le propriétaire du club, champion d'Angleterre en 2005 et 2006, aurait vu d'un bon oeil un succès de son équipe sur ses terres. Après avoir échoué trois fois en demi-finales lors des quatre dernières éditions de la Ligue des champions, Abramovitch peut se croire maudit en C1.
   
Mais c'est surtout la fin d'un cycle qui guette cette formation. Drogba n'a pas caché ses envies de départ depuis le remplacelment de José Mourinho par Avram Grant. C'est surtout le sort de ce dernier qui semble en suspens, l'Israélien n'ayant jamais réussi à faire oublier son prédécesseur.
   
Tout le contraire de Ferguson, toujours au sommet à 66 ans.



   
Repost 0
Published by steve stan - dans sport
commenter cet article
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 15:03

A qui le tour ...?

Comme disait un célèbre chroniqueur du ballon rond:" Les voies du Ballon rond sont impénétrables [...],et ce serait du maraboutisme et de l'amaturisme de faire un pari à ce stade de la compétition"
Repost 0
Published by steve stan - dans sport
commenter cet article
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 13:14
                                                  PASSEZ  LE MESSAGE SVP

    Je ne sais pas trop par où commencer mais je vais tout simplement vous dire qu'à Conakry, les camerounais traversent une période tres difficile je pense la plus noire de l'histoire des camerounais en Guinée.

Le 15 mars 2008
un groupe de 34 personnes s'est déplacé sur room pour y passer le week-end et fêter l'anniversaire de deux des leurs. Ils ont quitté la presqu'île de Kaloum au environs de 16h 30 en direction de Room où il comptaient passer la nuit. Après environs 35 min passé à naviguer en direction de room leur pirogue a chavirée à une distance située entre l'île de soro et celle de room. Les 33 camerounais + 1 passager guinéen + 4 membres d'équipage se sont tous retrouvé en pleine mer,la pirogue completement retournée. Tous ne possedaient pas de gillet de sauvetage. les secours furent très rapide. Mais.....

  Je vous passe les détails du drame mais sachez que Boris Mbarga  fut amené sur la plage en état de mort apparente où il fut réanimé mais il rendit l'âme avant d'arriver à Conakry. C'est le seul corps que nous ayons rétrouvé à cette heure. Nous avons noté le décès de 3 de 4 membres d'équipages.
Actuellement, nous comptons 10 portés disparus  (tous des étudiant camerounais) les recherche ont été arrêtées le lundi même.

Les survivants se trouvent à l'hopital Ignace Deen.
mais actuellement deux sont hospitalisé pour choc psycho affectif.

Les morts

   1.  Elvis Tachago (empoyé Areeba, AYANT FREQUENTER L'iut DE BANDJOUN)
   2. Christian Fotso (Polytechnique nouvellement arrivé petit frere de Pégui)
   3. Marius kamga ( Polytechnique 1 an passé en Guinée, VENANT DE L'iut DE BANDJOUN)
   4. Nadine nouta ( 4ème année)
   5. Nancy Young ( 4ème année )
   6. Ines........ ...   ( polytech arrivée il ya 3 mois)
   7. Sandrine.... .... ( 2ème année medecine)
   8. Mvondo Estelle ( 4ème année medecine)
   9. Alida....... ........ ( 1ère année pharmacie)  
  10. Manou chedjou (4ème année medecine)

Nous gardons toujours espoir. Dieu est grand. Demain en allant à l'église portez les dans vos prières.

Le 16 mars 2008
à  11h  , 5 corps ont été retrouves,


à  13h ,  6 corps ont été retrouves, ils sont vraiment morts

priez pour leur ames
transferez le message peut etre que vos amis y veront les noms de leurs amis
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 13:59

UN MAIRE CAMEROUNAIS DANS LA TOURMENTE POUR AVOIR
CONSTATER UNE FRAUDE FISCALE MASSIVE DES ENTREPRISES
FRANCAISES DE SA VILLE .



On se croirait dans l'affaire Dreyfus .Le maire d'une
commune après avoir constaté que les entreprises
françaises de sa commune ne payaient pas d'impôts
depuis 30 ans voit son existence devenir un calvaire.



Ces entreprises par des expatriés français ,
exploitent la culture de la banane depuis des
décennies sans payer la moindre taxes à la commune DE
NJOMBE-PENJA .

c'est du fond de sa cellule que ce jeune maire
volontaire pour le développement de sa commune écrit
au président de la république du Cameroun...



Un vrai désastre pour ses expatriés qui mettent la
France en situation d'intervention par leur
comportement irresponsables car ils créent le
sentiment de défiance souvent justifié dont les
populations africaines manifestent à l'égard d'une
politique coloniale actuelle.



On ne peut pas résister à l'appel de ce maire et
veuillez envoyer à tous vos contacts pour que ce jeune
maire retrouve son siège sa fonction et contribue au
développement de sa commune c'est aussi cela lutter
contre l'immigration et la fuite des cerveaux





Lettre ouverte à Son Excellence Monsieur le Président
de la République

Excellence Monsieur le Président de la République,

C'est du fond d'une cellule infecte de la Brigade
territoriale de Nkongsamba que je vous saisis, la peur
dans l'âme. Je suis le Maire régulièrement élu de
Njombe-Penja, depuis les dernières élections de
juillet 2007. Dès ma prise de fonction le 25 septembre
2007 et après avoir constaté dans les livres
comptables de la commune de Penja que les Sociétés
Agro - industrielles exerçant dans cette localité ne
payaient pas des impôts et taxes depuis bientôt trente
ans (Patente, Impôts sur les Sociétés,
enregistrement…), j'ai saisi Monsieur le Premier
Ministre, Chef du Gouvernement pour dénoncer cette
situation qui ne permettait pas à ma Commune d'asseoir
une véritable autonomie financière.

Il faut dire que le paradoxe dans lequel Njombe-Penja
vit est déconcertant : une zone très riche, avec des
populations très pauvres. C'est pour corriger cette
injustice que j'ai décidé d'écrire à Son Excellence
Monsieur le Premier Ministre Chef du Gouvernement.
Heureusement, cette requête n'est pas restée sans
suite car le 03 décembre 2007, le Directeur général
des Impôts m'a saisi par courrier pour m'informer du
bien fondé de ma requête. Dans ce courrier, le
Directeur général des Impôts décidait de reverser au
régime de droit commun ces entreprises (PHP, Spm,
Caplain) qui faisait perdre à la fois de l'argent à
l'Etat du Cameroun et aussi à la Commune, au Feicom…
Il est important de noter que les salaires des
ouvriers de ces sociétés tournent entre 15.000 Fcfa et
25 000 Fcfa/mois.

Dès que ces sociétés ont été notifiées par la
Direction générale des Impôts de cette décision, j'ai
reçu un coup de fil de monsieur François Armel,
expatrié Directeur général de la PHP, qui me jurait
avoir ma tête à coup de millions. Quelques jours plus
tard, c'est Mme Caplain et le Directeur général de la
Spm qui me menaçaient à leur tour, de me faire
assassiner ou emprisonner, après m'avoir fait déposer
de mes charges de maire. Une fois la machine mise en
branle, il m'a été collé sur le dos une sordide
histoire incohérente de falsification de signature du
Préfet du Moungo, qui vue de près, est ni plus, ni
moins qu'un montage mal ficelé.

D'enquêtes en enquêtes, il en est sorti que je ne suis
ni de près, ni de loin impliqué dans cette mascarade.
En fait, il n'y a jamais eu falsification à la Commune
de Penja, de la signature du Préfet du Moungo. Cette
affaire à ce jour, est pendante sur la table du juge
d'instruction n°2 du Tribunal de Grande Instance de
Nkongsamba, qui ne m'a même pas encore entendu. Toutes
ces récriminations n'ayant pas abouti car non fondées,
on a attendu le 11 février dernier, pour envahir de
nouveau, les renseignements généraux de faux rapports
dans lesquels il ressortait que pendant le défilé,
j'étais assis au moment où on exécutait l'hymne
national. La technique occidentale aidant j'ai fais
tenir pour me justifier, les CD-ROM du défilé, dans le
but de confondre les manipulateurs, qui se sont
investis à me détruire.

Le 25 février dernier, lorsque se déclenchent les
mouvements de grève avec des pillages que personne n'a
cautionné, ils ont tôt fait de me faire porter sur le
dos, la responsabilité de la grève de Penja alors que
n'eut été mon implication personnelle, Njombe-Penja
aurait connu un sort assez lourd. Le Colonel Kalsoumou
et les éléments du Gmi de Douala présents sur le
terrain m'ont félicité pour le courage et le rôle que
j'ai joué pour maîtriser la colère des jeunes en
fureur. (Je vous fais tenir un CD- ROM réalisé par
Canal 2 sur le terrain pendant ces incidents). Je me
vantais d'ailleurs d'avoir ramené le calme dans ma
localité le 27 février alors que les autres villes
étaient encore au fort de la crise.
Mais curieusement, après le séjour des expatriés de la
bananeraie à Yaoundé, je me suis surpris entrain
d'être appréhendé comme un chef de gang devant mes
populations par des militaires et gendarmes transports
dans six camions (Armée de terre) et 12 pick-up (de la
Gendarmerie) . Sans explication, j'ai été amené au
Groupement de gendarmerie de Nkongsamba où mes
téléphones ont été retirés, la somme d'argent que
j'avais dans ma poche également. Entendu ce même jour
sur ordre du Procureur de la République auprès des
Tribunaux de Première et Grandes Instances de
Nkongsamba; il m'était reproché deux chefs
d'accusation : Complicité de pillage en bande et
incitation à la révolte.

Parce que je ne me reproche rien, j'ai subi sans
crainte, l'interrogatoire musclé du Colonel Nguete
Nguete (Co-groupement du Moungo). Il faut rappeler
qu'avant mon enlèvement, le Ministre d'Etat à
l'Administration Territoriale venait de procéder
illégalement à ma suspension aux fonctions de Maire
pour une période de trois mois sans respect de la
procédure décrite dans la loi sur la décentralisation
de 2004 Titre 3 portant sur la suspension et la
cessation de fonction de maire. En son article 94 al
1, 2, 3 il est stipulé ce qui suit : en cas de
violation de loi ou de faute lourde, le Maire, après
avoir été entendu ou invité à fournir des explications
écrites sur les faits qui lui sont reprochés, peut
être suspendu par arrêté du Minatd pour une période
n'excédant pas trois mois.

A ce jour, il m'est difficile de savoir ce qui m'est
reproché avec exactitude. Le droit de la défense et de
la contradiction ayant été bafoué, j'ai compris que la
manœuvre des expatriés de Njombe-Penja est en marche.
Là om le bât blesse, c'est que pendant le forum des
maires tenu du 29 au 1er Mars 2008, le ministre d'Etat
Marafa Hamidou Yaya informait mes collègues de ce
qu'en ce moment, il a déjà déposé sur votre table, la
proposition en vue de ma révocation ! Quel
acharnement! Quelle diligence qu'on n'a jamais vu
auparavant au Minatd ! Je n'en suis pas surpris, les
expatriés de Njombe Penja ont promis de me démettre à
coup de millions…

Ce qui est choquant, c'est que depuis ma garde à vue,
aucune visite ne m'est permise, comme si j'avais porté
atteinte à la sécurité d'Etat. Pourtant les motifs qui
ont entraîné ma garde à vue relèvent du droit commun,
et que je ne suis pas encore inculpé. Des
perquisitions illégales dans mon domicile, mon bureau
et mon véhicule. De ma cellule, le gendarme greffier
m'a informé que ma maison, mon bureau et mon véhicule
ont été perquisitionné s sur réquisition du procureur
de la République sans que je sois présent sur les
lieux alors que j'ai été enlevé et il sait bien où il
m'a fait garder. Cette perquisition qui a eu lieu le
samedi 1er mars me bouleverse car comment comprendre,
Excellence Monsieur le Président de la République,
qu'un magistrat de ce rang, fût-il soutenu par
n'importe qui, ne comprenne pas que les dispositions
du nouveau code de procédure pénale imposent que le
mis en cause soit présent au moment où son domicile
est perquisitionné ou alors un de ses représentants et
deux voisins ? Le sous-préfet qui conduisait cette
mission, était entouré des gendarmes venus de
Nkongsamba à cet effet.

Telle que cette affaire est manipulée, l'ai peur qu'en
l'absence de toute preuve contre moi (preuve qu'il
n'arrive pas à réunir), jusqu'à ce jour que ce
procureur de la République qui multiplie des abus, ne
soit amené à me placer en détention préventive pour
satisfaire ces manipulateurs occultes déterminés à me
détruire.

Excellence Monsieur le Président de la République,
l'Etat de droit que vous vous battez à conforter
chaque jour, n'aurait plus un sens si chacun ne
cherche qu'à satisfaire ses désirs personnels.

Excellence Monsieur le Président de la République,
voici cinq jours qu'il ne m'a pas été permis de boire
de l'eau, de manger ou de communiquer avec ma famille.
Pourtant, je ne suis pas accusé de crime contre
l'Etat. Après avoir tout donné au Rdpc en décapitant
l'opposition à Njombe Penja, le sort qui m'est
aujourd'hui réservé, mérite que vous y accordiez votre
très haute attention, afin que de ces geôles, je ne
disparaisse pas définitivement.
Je n'ai jamais participé aux violences survenues sur
l'ensemble du territoire du 25 février au 1er mars
2008. Au contraire, ma contribution était plus
déterminante pour ramener la paix dans ma localité,
les CD-ROM en ma possession servant de preuves.

Paul Eric KINGUE
Maire de Njombe Penja
Président Sous-section Rdpc
Depuis sa cellule
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 16:13

 Il y'a  trois jours  "Le BOSS" a tenu un conseil de ministres, au sortir duquel des  arrêtés ont pu  être  mis à la connaissance du grand public.Ces derniers viennent ainsi clôturer une période noire de la gestion  oligarchique de notre pays. Les populations ne peuvent que se réjouirent des différents mésures prise par le "Vieux Lion" de Mvogmeka'a. Dans son discours de fin d'année, il annonçait des changements, mais nul ne doute que ceci est le résultats des mouvements d'humeur survenus  sur toute la partie Sud du cameroun car le Grand Nord était resté  incroyablement calme souvenons nous.


      Voici donc le conmmuniqué  au sortir de cette assise  circonstancielle:

  Communiqué de presse du Conseil Ministériel du 07 mars 2008 

          

                 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Paul BIYA a présidé ce jour, vendredi, 07 mars 2008 à 11 heures au Palais de l’Unité, un important Conseil Ministériel auquel ont pris part, outre ses plus proches collaborateurs, le Premier Ministre, les Vice-premiers Ministres et les Ministres.
Ce Conseil comportait un seul point à l’ordre du jour, à savoir, la communication spéciale du Chef de l’Etat.
Après un rappel général du contexte économique et social de l’heure, le Président de la République a présenté un ensemble de mesures, à court et moyen terme, destinées à « apporter des premières réponses à l’impatience qui se manifeste ».


A cet effet, le Président de la République a prescrit les mesures suivantes :

Pour ce qui est de l’amélioration du pouvoir d’achat :

- la revalorisation des salaires de la Fonction publique à compter du mois d’avril 2008. Seront concernés les fonctionnaires, les contractuels d’administration, les agents de l’Etat, les décisionnaires et les hommes en tenue ;
- la défiscalisation et l’importation des produits de première nécessité de grande consommation (riz, poisson, blé, farine, huiles de table) étant observé que cette mesure concerne également le ciment dont la pénurie est constatée depuis quelques mois sur le marché en réitérant au Gouvernement la plus grande rigueur et la plus grande vigilance en vue de son effectivité ;
- la suspension des droits de douane sur le blé importé ;
le relèvement du quota d’importation de l’huile de palme dans l’optique d’augmenter l’offre sur le marché local ;
- la diminution du droit de douane sur le clinker importé par CIMENCAM afin de rendre le ciment produit par cette entreprise nationale plus compétitif ;
- la prise par le Gouvernement des mesures appropriées pour accroître l’approvisionnement du marché local en denrées afin d’en améliorer la disponibilité ;
- l’accélération des procédures relatives au règlement de la dette intérieure ;
- le maintien des avances de solde et de pension ;

Pour ce qui de l’emploi :

- l’accélération des procédures en vue de


l’intégration et la prise en charge des diplômés des grandes écoles de formation ;
- le renforcement des programmes de promotion d’emploi pour les jeunes non diplômés ou en difficulté notamment le Programme Spécial d’Appui à l’auto emploi et à la micro entreprise, le Projet intégré d’appui aux acteurs du secteur informel financé par les fonds PPTE et destiné aux jeunes ruraux et urbains, la mise en œuvre du Service civique de participation au développement ;
- le lancement de la deuxième phase du programme de recrutement des instituteurs vacataires ;
- le recrutement des personnels dans les secteurs d’encadrement administratif et de sécurité ;
- la finalisation de la procédure de recensement et de contractualisation des agents temporaires

A moyen terme :

- l’examen de la possibilité d’une refonte totale de la structure des prix des produits pétroliers, des tarifs de téléphone et du coût de la gestion des comptes bancaires dans le but d’en tirer des postes dont les coûts pourraient ne pas être supportés par le consommateur final ;
- l’accélération du traitement des dossiers concernant l’amélioration de l’offre d’énergie, la mise en route des grands projets industriels et miniers ainsi que des programmes spéciaux agricoles notamment dans les filières de la banane plantain, du riz et des racines et tubercules ;

S’agissant de la morale publique et privée, le Chef de l’Etat a dit sa détermination de poursuivre le travail d’assainissement commencé. Ainsi, il a instruit le renforcement de la lutte contre l’inertie, le laxisme, la recherche des intérêts personnels, la corruption, dans le respect de la présomption d’innocence.
Le Président de la République a conclu son propos en disant : « Je demande en conséquence au Premier Ministre, Chef du Gouvernement, de mettre scrupuleusement en application avec célérité et efficacité les instructions que je viens de donner et pour l’exécution desquelles aucune défaillance ne sera plus tolérée ».


Le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République,
(é) Laurent ESSO



Tous on se demande si à chaque fois qu'on voudra un changement dans notre pays, faudra t-il passer par des heurts violents de préférence pour obtenir gain de causes?
Ces changements aujourd'hui opéré n'auraient-ils pas pu être fait avant s'il y'avait eu une réelle volonté politique?


                                                                                                   Fait à Yaoundé, le 7 mars 2008

Repost 0
Published by steve stan - dans Politique
commenter cet article
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 09:27


    Une fois de plus le Nationaliste MBOUA Massock a été enlevé peu avant son meeting , au lendemain des grèves

undefined    On se souvient que l
e combattant Mboua Massock ma Batalong, avait été enlevé samedi 16 février à Bepanda, en compagnie de son fils Camille Massock ma Mboua Massock ma Batalong et Ngo Eheg Aïcha, et a été abandonné dans la forêt de Mangoule, à 100 Km de Douala, entre Bonepoupa et Edéa. Il a été entendu sur procès verbal à la brigade de gendarmerie de Bonepoupa vers 21 heures le même jour.Le rebelle moral affirme qu'il n'a pas été torturé pendant son enlèvement. " Mais entre Bonepoupa et là où ils sont allés nous jeter, ils se sont arrêtés deux fois. A chaque arrêt, le chef d'équipe qui était un commandant de grade répondait " A vos ordres " sans qu'on ne sache avec qui il causait ", relate le concerné. Il a par ailleurs été déchaussé et délesté de son téléphone portable. " Dans la forêt en pleine, le chef d'équipe m'a dit " Mboua Massock comme tu as dis que tu veux marcher, alors tu vas marcher ". " Il nous ont abandonnés dans la forêt. Nous avons fait près de deux heures de marche pour atteindre Bonepoupa ", raconte Mboua Massock ma Batalong.

       Etant donné que les pouvoirs publique craignent que cet homme ne s'attire la sympathie des populations de Douala, Ils l'ont une fois de plus enlevé à quelques heures de son meeting qu'il avait annoncé après le discours contreversé de notre Président.

        La famille de Mboua Massock ma Batalong n’a plus de ses nouvelles depuis samedi dernier. Le combattant nationaliste est ainsi porté disparu. Ses proches sont inquiets pour sa sécurité. Ils ont perdu de ses traces peu avant l’heure du meeting que Mboua Massock ma Batalong avait programmé au carrefour Shell New-Bell à Douala. Depuis lors, son téléphone ne passe pas. Il est coupé de tous contacts. Même son fils, Massock ma Mboua Massock, qui ne le quitte presque jamais a perdu son flegme habituel. Il redoute que son père de combattant qui mène une bataille contre la modification de la Constitution malgré l’interdiction des manifestations publiques à Douala, n’ait été kidnappé par la flicaille.
        La rumeur enfle d’ailleurs dans la capitale économique du Cameroun investie par les policiers, les gendarmes, les militaires et surtout par les éléments du Bataillon d’intervention rapide (Bir). Cette unité est spécialisée dans la lutte contre la grande criminalité et les coupeurs de route dans le septentrion. Les proches (sa famille et ses camarades de lutte) de Mboua Massock ma Batalong craignent même pour sa vie. “ Nous avons appris qu’il y a un escadron de la mort à Douala venue spécialement pour s’offrir la tête de Mboua Massock et de Jean Michel Nintcheu ”, rapporte l’un d’eux.
En effet, depuis vendredi dernier, 29 février 2008, la veille de son meeting avorté, une escouade d’hommes en tenue et des anti-gangs ont quadrillé le “ Pavillon du devoir national ”, le domicile de Mboua Massock ma Batalong au P.K. 13 à Bassa.

        Le "BOSS" a pourtant dit que :"Le cameroun est un Etat de droit et qu'il devait le rester", comment se fait-il donc qu'on assiste à des enlèvements politiques? Ce pays au calme et à la stabilité apparente est en réalité un gigantesque volcan endormi, donc de grâce que nos dirigeants prennent conscience et réagissent avant qu'il ne soit trop tard. Comme nous l'ont montré les récent événements,le peuple en a marre et attend des changements significatifs et ne veulent plus de veines promesses.



de Douala. Où serait-il donc actue
llement ? A quelle sauce sera-t-il mangé cette fois-ci ? Autant de questions qui perturbent la quiétude de l’entourage de Mboua Massock ma Batalong. 
Repost 0
Published by steve stan - dans Politique
commenter cet article
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 11:27
constitution.jpegundefined

 
     "Nous jeunes camerounais, nous disons : NON à la modification de la constitution. Nous jeunes camerounais, nous disons : OUI à la mise en place de toutes les institutions (Conseil constitutionnel, Sénat, Région, déclaration de biens etc…) émanant de la constitution de 1996 avant toutes modifications.

    Dans le souci de préserver la paix, la stabilité, les opportunités de développement et de croissance nous disons NON à cette initiative.



Les 2000 milliards CFA détournés au Cameroun illustrés en 10 exemples concret.

     Entre 1997 et 2004, les sommes détournés par la corruption au Cameroun atteignent 2.000 milliards de CFA (ce sont les chiffres officiels)…. 2.000 milliards de CFA, qui arrive à imaginer ce que ça représente?

     La question que je me pose immédiatement est alors:”2.000 milliards CFA, c’est beaucoup. Mais c’est beaucoup comment?” Sans repère, on a du mal à évaluer l’ampleur des dégâts. Je vais donc faire ce qu’on appelait en classes préparatoires “l’interprétation physique” afin de comparer cette somme à quelques symboles forts. Voici donc 10 exemples pour essayer de fixer les idées:

     Supposons que le gouvernement camerounais décide d’allouer une bourse (disons 75.000 CFA/mois) à chaque étudiant ou élève camerounais pour l’aider dans ses études. Alors 2.000 milliards permettraient d’accorder une bourse de 75.000 CFA/mois pendant 10 ans à 220.000 étudiants camerounais (plus de 2 fois le nombre total d’étudiants dans les universités camerounaises) .

      On sait que le coût du barrage électrique de Memve’ele est estimé à 200 milliards de CFA. Ainsi, 2.000 milliards auraient permis au Cameroun de construire 10 barrages hydroélectriques !! En lisant cet article, on y apprend que le coût d’un Boeing 777 est d’environ 280 millions de $. Un simple calcul permet de savoir que 2.000 milliards CFA permettraient au Cameroun d’acquérir 15 Boeings 777 flambants neufs !

     La dette extérieure du Cameroun devrait être située entre 4.000 et 5.000 millliards de CFA. Cela coûte de rembourser toute cette somme, et sur le site du Club de Paris (l’un des organismes à qui le Cameroun emprunte de l’argent), on y lit (dans ce document PDF) que le Cameroun remboursera ses dettes jusqu’en 2042….. 2.000 milliards de CFA permettrait de diminuer la dette du Cameroun d’environ 50% et je ne suis pas sûr que le Cameroun aurait alors eu adhérer à l’initiative PPTE !!

     Cet article de Mutations estime le coût unitaire de construction d’un logement à 20 millions de CFA. 2.000 milliards permettrait de construire
100.000 logements au Cameroun et résorber la crise de l’immobilier !! Si un logement coûte 20 millions CFA, supposons qu’une école primaire coûte 10 fois plus chers, c’est à dire 200 millions de CFA. Alors, avec ces 2.000 milliards, le Cameroun aurait pu construire 10.000 écoles primaires !!

   Voici un extrait d'un document PDF confidentiel de la commision des Travaux de maintenance très instructeur (quelle aubaine cet Internet) sur le coût de construction et de maintenance des 2 hopitaux généraux de Yaoundé et Douala. On y apprend que chaque hopital a coûté 340 millions de FF, c’est à dire en CFA à 34 milliards de CFA en 1987. Au vu de la dévaluation et puisque beaucoup de matériels sont importés, ça fait aujourd’hui un coût de 68 milliards de CFA par hopital. En tenant compte des fluctations financières, de l’augmentation du coût des matières premières, on peut limiter le coût de construction et de maintenance d’un hopital à 100 milliards de CFA. Avec 2.000 milliards, le Cameroun aurait pu construire au bas mot 20 hopitaux supplémentaires du standing des 2 hopitaux généraux !!

      Environ 40.000 étudiants frappent (par concours ou autres) aux portes des universités camerounaises et autres établissements supérieurs. Si chacun d’eux recevait un ordinateur d’environ 500.000 CFA (allez, disons au moins des Pentium IV) de la part de l’Etat, alors 2.000 milliards de CFA pourrait offrir un ordinateur par étudiant entrant dans le supérieur pendant….100 ans!!!

     Le Satellite panafricain RASCOM nécessite un coût d’investissement de 361 millions $ environ, c’st à dire 180 milliards CFA. Ainsi, avec 2.000 milliards, le Cameroun aurait pu tout seul lancer 10 satellites de Télécommunications de type RASCOM !!!

     D’après plusieurs articles (voir ici ou là), un stade de football à peu  près correct (pour les matchs de la 2ième division) coûterait environ 300 millions CFA, et un gymnase sportif opérationnel serait dans les 200 millions CFA. Ainsi, 2.000 milliards aurait pû construire 3.000 stades de football et 5.000 gymnases olympiques.

     Voilà, ces calculs n’engagent que moi, j’ai essayé de faire les approximations grosses mailles, et j’espère avori donné les bons ordres de grandeur.En considérant le 1/10 de chacun des exemples ci-dessus, entre 1997 et 2004, le Cameroun aurait pu:

1- acheter un boeing 777
2- construire 3 barrage hydroélectrique
3- construire 50 stades de football et 100 gymnases sportifs
4- lancer 2 satellite de communication
5- offrir 1 ordinateur à tous les étudiants réussissant le baccalauréat ou le GCE
6- construire 10 hopitaux de haut standing
7- construire 1.000 écoles primaires
8- accorder une bourse de 75.000CFA/mois à tous les étudiants de l’enseignement supérieur.


Voilà donc l’ampleur des dégâts, et ça risque de continuer si rien n’est fait. Notre sous-développement, celui de l’Afrique toute entière, n’est pas une affaire de bailleurs de fonds, d’aides internationales et d’investisseurs étrangers.

Pour cela nous Disons NON ! NON ! NON ! NON ! NON ! NON ! NON ! NON ! NON ! NON !

Car notre avenir en dépend NE COUPER PAS LA CHAINE , lire et faire circuler si nous voulons une Afrique meilleure pour nos enfants"
 
Repost 0
Published by steve stan - dans Société
commenter cet article

Articles Récents

Pages

Horloge(GMT)

Faites-le !