Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : stevedollar.com -/- Vitrine d'une opinion libre
  • : Équipe de jeunes diplômés Camerounais, sensibles aux diverses évolutions dans notre pays et dans le monde.Ce site est la vitrine de nos opinions et des sujets qui retiennent notre attention et qui sont soumis à votre appréciation.Alors exprimez-vous!!
  • Contact

PlayList

Recherche

Tableau de Visite

Il y a    personne(s) sur ce blog

Compteur visiteurs

  personnes
ont déjà visité ce site
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 09:06
 
   
 Et de deux pour notre Françoise Mbango National...

Françoise Mbango a créé la sensation hier sur les pistes du “Nid d’oiseau” à Beijing. A son 2ème essai, elle réalise un saut, un bond d’une amplitude qu’elle ne semble pas mesurer, au vu de son calme.

Malgré des entrainements tâtillons, malgré une fédération (et presque un pays) qui ne lui a pas donné la reconnaissance qu’elle méritait, malgré une grossesse ayant stoppé ses entrainements, malgré une année difficile où sa meilleure marque était 14m95 à Barcelone en Juillet 2008, Françoise Mbango Etonè a réussi l’exploit de conserver sa couronne olympique grâce à un bond à 15m39, le nouveau record olympique (excusez du peu!).

Sa performance est exceptionnelle pour plusieurs raisons:

  1. La camerounaise, au vu de son entraînement difficile et du mauvais traitement qui a été réservé par le Cameroun n’était pas réellement favorite devant la russe Tatiana Lebedeva
  2. Elle a encore battu la grècque Devetzy, qui l’accusait Françoise Mbango-Etoné d’être dopée (rien que ça). En Grèce, Devetzy fut 2e, à Beijing, elle termine…3ème, toujours derrière notre Françoise Mbango nationale.
  3. Elle devient la première athlète à conserver son titre olympique au triple saut.
  4. Elle devient détentrice du record olympique, qui restera probablement longtemps gravé dans le marbre du triple saut féminin
  5. Elle devient la première camerounaise à détenir un record olympique depuis la création des JO. Elle a en effet effacé de 6cm l’ancien record olympique qui datait des JO d’Atlanta en 1996 !

Une immortelle est née, et espérons qu’elle aura, dans la durée, le traitement qui lui est dû en tant que championne. Et à ne pas en douter, cette championne a le don de sauter, peu importe visiblement son état, pour peu qu’elle soit transcendée par l’évènement.

Il ne lui reste peut-être qu’une seule marque pour devenir à elle seule le monument du triple saut féminin mondial: effacer des tablettes le record du monde de l’ukrainienne Inessa Kravets (15m50). On est convaincu qu’elle en a les moyens.

Comme dirait son jeune enfant: BRAVO MAMAN !!! Les camerounais sont tous fiers de toi. Et qui plus est, on attends tous les plates excuses des dirigeants de la fédéartion d'athlétisme qui on le sait on prier pour qu'elle ait un echec cuisant pour pouvoir lui tirer des boulets,du genre "on l'avait bien dit qu'elle était finie.."

Interview de la championne sur RFI
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents

Pages

Horloge(GMT)

Faites-le !